Défaite des Séniors de l’EPMR contre Parisis

Après une coupure de 4 semaines, les hommes du coach Rodulfo accueillaient l’équipe de Parisis qui présentait le même bilan de 2 victoires pour autant de défaites depuis le début de la saison.
Les joueurs de l’EPMR vont longtemps ruminer les 2 occasions nettes dans les dix premières de la rencontre qui auraient pu plier un match largement à leur portée face à un adversaire qui, rétrospectivement, n’a pas montré grand chose. Mais voilà, pour gagner, il faut marquer et une fois encore les Rouges ont dominé leur adversaire, mais à la fin c’est le camp d’en face qui s’impose. Paris s’est imposé sur le score de 9 à 3 où tous les points marqués l’ont été au pied, suite à des pénalités qui ont rythmé un match que l’homme au sifflet n’a pas su maîtriser et dont l’arbitrage a été difficile à suivre pour le moins, avec des décisions qui ont rendu la tâche des joueurs Meudonnais encore plus difficile qu’à l’accoutumée. Mais voilà : l’arbitre fait partie du jeu, et les joueurs de l’EPMR n’ont pas su se mettre à l’abri pour se prémunir des aléas de l’arbitrage qui ne peut être une excuse pour justifier une défaite. Sur le moment, le sentiment d’injustice ressenti par les joueurs, leur a donné l’énergie pour repartir de plus belle, mais ce ne furent que des initiatives individuelles alors qu’il aurait fallu faire preuve de lucidité pour faire la passe plus tôt et permettre à l’action de se prolonger pour avancer et casser la ligne de défense ou ouvrir le jeu vers les ailes.
Comme face à Paris XO, Meudon a dominé et occupé le camp adverse qui le plus souvent s’en remettait à des coups de pied pour se dégager et repousser le danger. La défense de l’EPMR avait sorti les barbelés et a empêché les visiteurs de déployer leur jeu. Malheureusement, les lacunes récurrentes en touche, et le manque de patience pour lancer certaines actions dans les moments clefs n’auront pas permis à l’EPMR de franchir victorieusement la ligne d’essai (5ème, 7ème, 24ème et 50ème minute). Parisis s’est imposé en profitant des erreurs meudonnaises, pour passer les points au pied (15ème, 20ème et 60ème), contre une pénalité inscrite par Meudon (27ème) synonyme de bonus défensif.
Pour l’EPMR il va falloir très vitre évacuer ce match car dimanche prochain, c’est Noisy-Le-Grand/Marne-La-Vallée qui viendra à René-Leduc.