Aulnay 52 03 EPMR
15/10/2017 - 15:00
Stade du Moulin Neuf, 93600 Aulnay Sous Bois

Cette troisième journée était l’occasion pour l’EPMR de se relancer dans ce début de championnat face au RAC. Aulnay de son côté caracole déjà en tête du classement après avoir battu successivement Triel-Les Mureaux et Saint-Ouen.
L’équipe Réserve a tenté de montrer la voie, après une première mi-temps où elle a été dominée 21-7, en deuxième période les joueurs n’ont pas démérité et se sont accrochés pour revenir et score. A 5 minutes de la fin du match les 2 équipes étaient au coude à coude 31-31, mais sur une action dans les dernières minutes a permis aux locaux de prendre l’avantage. Sur le coup de pied d’engagement le renvoi atterri dans les bras d’Aulnay qui réalisera une dernière percée 45-31. Ce match doit servir de match-référence pour une équipe relativement inexpérimentée mais qui a fait preuve de solidarité.
L’équipe Première pouvait entrer dans son match, ce qu’elle fit assez rapidement en prenant l’avantage au score grâce à une pénalité 0-3. Pour faire court, Plessis-Meudon a dominé la première période, mais n’a jamais réussi à convertir cette domination au score, au contraire, et malgré une maladresse omniprésente, Aulnay revenait à hauteur avant la fin de la première période 3-3.
Autant la première moitié de la rencontre avait été favorable à l’EPMR, autant la seconde allait s’avérer cauchemardesque. Aulnay a dès le coup d’envoi, pris l’ascendant et la possession du ballon et s’il y avait encore des approximations dans certaines transmissions, elles n’ont pas empêché le RAC d’infliger une leçon de réalisme à des Meudonnais qui ont lâché physiquement à partir de la 50ème minute ne proposant que quelques sursauts plus individuels que collectifs, face à une équipe patiente, appliquée, agressive quant il le faut et qui a su utiliser toute la largeur du terrain pour déborder une défense aux abois. Le score est lourd 52-3 et ne reflète pas la physionomie du match. La semaine prochaine, l’EPMR se déplace à nouveau pour aller affronter Rambouillet, il faudra une prise de conscience de tous les joueurs y compris des absents qui ont cruellement fait défaut pour espérer un autre résultat.

RAC-EPMR

RAC-EPMR

RAC-EPMR

RAC-EPMR