Les Séniors de l’EPMR remportent une victoire de prestige

Comme chaque dimanche à René-Leduc avant le coup d’envoi des matches, les joueurs de l’équipe visiteuse s’interrogent sur le nombre de points qu’ils vont passer au dernier du classement, leurs hôtes du jour. Depuis le début de la saison et son accession en Promotion d’Honneur, le parcours des Meudonnais s’apparente à un chemin de croix, mais en cette froide après-midi de fin d’hiver la neige a fait son apparition comme pour saluer une performance que l’on attendait plus, qui plus est, face au leader au classement après 15 journées : Montmorency. S’il fallait résumer cette rencontre en une phrase : les joueurs de l’Entente Plessis-Meudon Rugby ont été héroïques. En effet, les 23 joueurs ont démontré que la solidarité et l’abnégation pouvaient faire la différence face à une équipe qui, de l’aveu même de ses dirigeants à la fin du match, n’a pas respecté son adversaire.
Tout avait pourtant mal commencé pour les Rouges, qui encaissaient un 1er essai dès la 10ème minute après une séquence de jeu que l’on reverra à 2 reprises dans la partie avec le même résultat : Montmorency obtient une pénalité, tape en touche dans les 22 mètres Meudonnais. L’alignement Montmorencéen capte l’ogive et le paquet d’avants forme une cocotte qui emmènera le ballon dans l’en-but. Menés 5-0 puisque le buteur des Verts n’était pas dans un bon jour, les Meudonnais ne baissent pas la tête et se montrent agressifs en défense. Seul point noir, les joueurs sont trop souvent pénalisés pour avoir le temps de poser leur jeu, mais quand les rucks sont joués proprement, Meudon montre son potentiel avec des trois quart adroits et qui réussissent à casser les lignes, comme cette magnifique séquence offensive sur toute la largeur de la ligne des 5m de Montmorency et qui s’achèvera par une pénalité pour hors-jeu sifflée contre les visiteurs sous les poteaux, donnant à Meudon l’occasion de recoller au score 5-3 à la 25ème minute. Sur le coup d’envoi, Montmorency refera la combinaison « penalité-touche-ballon porté-essai » mais sans réussir la transformation 3-10, 30ème. Les équipes se rendent coup pour coup, puisque sur l’engagement, Meudon va inscrire son 1er essai transformé, 10-10, 32ème. Montmorency va bien essayer de marquer avant la pause, notamment avec un pilonnage en règle de la ligne d’essai des locaux, mais la défense intraitable de Meudon l’en empêchera.

Après la pause, Montmorency revient avec une attitude plus aggressive, durant la pause, l’entraîneur a donné de la voix pour remettre ses joueurs à l’endroit, et les effets ne tardent pas à se faire sentir avec la marque du 3ème essai collectif comme expliqué précédemment. Essai qui ne sera pas transformé.

Sur la remise en jeu, Montmorency est sanctionné et Meudon est idéalement placé pour prendre les points au pied à 35m face aux poteaux. 13-15. La bise est de plus en plus présente et le froid de plus en plus mordant, les limites de l’effectif Meudonnais commentcent à être mises à rude épreuve mais les joueurs restent dans le match, car ils font plus que jeu égal avec leur adversaire du jour qui ne montre pas grand chose à part quelques rushs individuels, mais peu de combinaisons ou phases de jeu construites. Montmorency joue avec ses avants mais ceux-ci, s’ils avancent dans la défense de l’EPMR, ne parviennent pas à récupérer les ballons et se font sanctionner de ne pas relâcher les ballons. Montmorency évoluera même à 14 suite à un carton jaune. Meudon continue de jouer mais la fatigue laisse apparaître certaines approximations mais l’envie est du côté des Rouges qui occupent le camp Montmorencéen et parviennent à prendre l’avantage dans cette partie avec une nouvelle pénalité sifflée à 40m des poteaux dans l’axe du terrain, 16-15 et nous sommes entrés dans les 10 dernières minutes du match. Les Verts tenteront de renverser la situation, mais il était écrit que ce serait Meudon qui sortirait vainqueur de cette confrontation des extrêmes, et marquera même une nouvelle pénalité car les visiteurs multiplient les fautes en cette fin de match 19-15. L’absence de tableau de marque rend irrespirable les derniers instants du match, avant que l’arbitre ne libère les joueurs et le public. Meudon a enfin remporté sont premier match à René-Leduc. Bravo aux joueurs et aux entraîneurs, dimanche prochain, l’EPMR se rendra à Triel-Les-Mureaux, avant de recevoir Rambouillet(1/4) et Noisy-le Sec (8/4).